Mini Logo Mes Devis Auto

Mes Devis Auto :
Expertise et obtention du devis d'assurance auto

Bonus-Malus : Devis, calcul et guide complet

Le bonus-malus ou coefficient de réduction-majoration est un système qui permet aux assureurs d’augmenter ou diminuer le coût de la prime d’assurance d’un assuré en fonction de la qualité de sa conduite.

Le fonctionnement du bonus-malus

Le bonus-malus est imposé à tous les assureurs et se recalcule chaque année pour tous les assurés, quel que soit leur profil ; le calcul se fait sur une période de 12 mois à partir de 2 mois avant la date anniversaire du contrat.

Par exemple pour un contrat dont la date anniversaire est fixée au 15 octobre 2018, la période prise en compte pour le calcul du bonus-malus s’étend du 15 août 2018 au 15 août 2017.

Ce système de calcul a un impact certain sur le prix de la cotisation d’une assurance automobile : les conducteurs n’ayant eu aucun sinistre dans l’année se voient attribuer un bonus, quant à ceux qui ont été reconnus partiellement ou totalement responsables d’un accident, ils se voient attribuer un malus.

Le bonus-malus fonctionne de la même manière pour tous les conducteurs : le coefficient du bonus-malus s’étend sur une fourchette allant de 0,50 à 3,50 et il faut savoir qu’à la signature du premier contrat d’assurance, chaque conducteur commence avec un coefficient de départ fixé à 1.

Comment est calculé le bonus-malus ?

Au premier abord, calculer son bonus-malus semble complexe, mais il s’avère que les règles de calcul sont assez simples :

  • Aucun accident responsable : le coefficient est diminué de 5% par rapport à celui de l’année précédente, cela revient à multiplier par 0,95 l’ancien coefficient.
  • En cas de sinistre totalement responsable : le coefficient est majoré de 25% par rapport à celui de l’année précédente, cela revient à multiplier par 1,25 l’ancien coefficient. Chaque sinistre responsable entraîne la majoration et donc l’augmentation du malus.
  • En cas de sinistre partiellement responsable : la majoration est alors diminuée de moitié et s’élève à 12,5% ce qui revient à multiplier l’ancien coefficient par 1,125.

Dans le tableau suivant, le parcours d’un assuré n’ayant pas eu d’accident responsable durant 13 ans et ayant atteint le coefficient bonus le plus bas possible 0,50 ; on voit également l’impact que cela peut avoir sur sa prime d’assurance.

Années d’assurance Coefficient Bonus Prime d’assurance
0 0% 1 400
0 0% 1 400
1 5% 0.95 380
2 10% 10.90 360
3 15% 0.85 340
4 20% 0.80 320
5 24% 0.76 304
6 28% 0.72 288
7 32% 0.68 272
8 36% 0.64 256
9 40% 0.60 240
10 43% 0.57 228
11 46% 0.54 216
12 49% 0.51 204
13 50% 0.50 200

Un conducteur qui n’aura donc connu aucun sinistre responsable pendant 13 ans aura divisé sa cotisation de départ par 2.

Devis adaptés à votre Bonus-Malus
Gratuitement, dès 10€/mois !

Devis immédiat

Où trouver son bonus-malus ?

Le bonus-malus est personnel, il est rattaché au conducteur même lors d’un changement d’assureur. Pour connaître son bonus-malus, il faut se rapprocher de son assureur ; on le retrouve généralement inscrit sur les relevés de situation ou dans l’espace client de chaque assuré.

Dans le cas d’un changement d’assureur avec la loi Hamon, c’est le nouvel assureur qui se charge de récupérer les informations de bonus-malus chez l’ancienne compagnie d’assurance, le conducteur n’a donc rien de plus à faire et n’est pas pénalisé en cas d’erreur sur le coefficient qu’il aurait pu communiquer.

Eviter le malus et récupérer son bonus

Le bonus-malus est lié à la conduite de l’assuré, pour modifier son coefficient et récupérer son bonus il faut donc revoir sa conduite et utiliser quelques astuces pouvant réduire les risques de pénalités.

Augmenter son bonus

La meilleure solution pour augmenter son bonus est d’avoir une conduite irréprochable, en respectant le code de la route afin d’éviter au maximum les sinistres responsables. En étant très vigilant et en réduisant sa vitesse par exemple, on peut éviter un grand nombre de petits accidents et donc éviter de faire chuter son bonus.

Il faut savoir qu’au bout de 2 années dans sinistre responsable, le malus disparaît et le score de l’assuré revient à celui d’origine, à savoir 1.

Il n’y a pas d’autres solutions afin de regagner du bonus plus rapidement, mais il est possible de mettre toutes les chances de son côté afin de ne pas se voir appliquer un malus supplémentaire.

Diminuer son malus

Le malus est appliqué à chaque sinistre responsable, et chaque sinistre, qu’il soit important ou non est considéré de la même manière. En sachant cela, il est parfois plus intéressant de régler de petits accidents à l’amiable au lieu de faire appel à l’assureur qui comptabilisera les faits. En résumé, lors d’un petit accrochage par exemple, si les deux conducteurs sont d’accord, il est préférable de trouver un accord afin d’éviter une augmentation du malus pour le conducteur responsable.

Pour conserver son bonus intact ou pour éviter d’avoir encore plus de malus, il est préférable de ne pas prêter sa voiture à des conducteurs à risque ; en effet le malus s’applique au souscripteur du contrat d’assurance et non au conducteur.

Les spécificités du bonus-malus

Le système du bonus-malus compte de nombreuses spécificités qui sont rarement connues du grand public mais qui peuvent aider les conducteurs à mieux comprendre le calcul de leur prime d’assurance :

  • Le bonus suit l’assuré durant toute sa vie, même après une grande période sans conduire et sans assurance auto il est censé rester le même. Cette vérité peut cependant se voir nuancée dans certains cas où les assureurs estiment que le fait de ne pas conduire pendant plusieurs années peut augmenter les risques d’accident ; dans ces cas-là, le bonus ne change pas mais l’assureur peut appliquer une surprime.
  • Si un conducteur possède un bonus maximum pendant au moins 3 ans, il ne sera pas pénalisé et n’aura pas de malus à son premier accident partiellement ou totalement responsable.
  • Lors d’un accident responsable avec circonstances aggravantes (alcoolémie, excès de vitesse, délit de fuite…) l’assureur peut appliquer un malus supplémentaire au conducteur.
  • Normalement le bonus-malus est transféré automatiquement en cas de changement de véhicule ou d’assureur. Il existe cependant des exceptions pour certains véhicules qui ne sont pas inclus dans le système bonus-malus : les véhicules de collection, les véhicules agricoles, de travaux publics ou les ambulances, ainsi que les deux-roues de moins de 125 cm3.

Comparer les devis avec votre Bonus-Malus
A partir de 10€/mois !

Comparez

Ajoutez votre avis pour Bonus-Malus

Comparateur de devis d'assurace auto
dès 10 €/mois en 2 minutes